Pour chaque jour 15 FÉVRIER

N’attristez point le Saint-Esprit, Eph. 4. 30

NOUS sommes dans une dépendance absolue – du Saint-Esprit pour tout ce qui concerne notre sanctification. Sans lui, sans sa présence et sans son puissant secours, nous restons sans lumière, sans vie, sans force, sans vraie sagesse. Nous devrions donc nous garder soigneusement de l’attrister. Cela arrive quand nous négligeons la Parole de Dieu ou que nous en faisons un mauvais usage ; quand nous nourrissons des pensées de révolte contre Dieu ; quand nous préférons les choses terrestres aux choses spirituelles ; quand nous jouons avec le péché ou que nous le tolérons en nous ; quand nous méprisons les avertissements de l’Esprit, abusons de nos dons et prêtons l’oreille au monde, à Satan, à la chair.

Quand il est attristé, le Saint-Esprit nous retire son influence. Alors la force nous manque pour remplir nos devoirs, nous ne trouvons plus aucune douceur dans les choses spirituelles, la Bible est pour nous livre fermé, la prière nous devient pénible et reste impuissante. Oh ! n’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu par lequel vous êtes scellés pour le jour de la rédemption ; mais semez selon l’Esprit, et vous moissonnerez la vie éternelle !

Categories: articles

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *