A la bonne heure Méditation 17 mai

17 mai

J’enfonce dans la fange profonde, sans pouvoir me tenir.

Psaume 69.3

Voici ce que l’homme peut dire lorsque la vue spirituelle lui est accordée. Bien qu’il ait pris, depuis sa naissance, l’habitude de vivre avec le péché, le Saint-Esprit le lui montre do­rénavant sous un jour nouveau. De ce fait, il se voit s’enfoncer dans cette boue profonde, au point où chaque appui pour s’en sortir lui échappe. Il ne peut plus alors qu’en appeler à Dieu pour qu’il vienne à son secours. Mais les paroles de notre texte peuvent également être attribuées à notre Seigneur Jésus-Christ, lorsqu’il était suspendu en croix. En prenant sur lui tous les péchés de son peuple, alors que sa sainte nature y était diamétralement opposée, il se voyait s’enfoncer dans cette boue profonde, certainement avec une répu­gnance qu’on ne peut même pas imaginer… Mais son amour pour les siens était encore plus profond…

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*