Méditation 13 février — Soir.

Il n’y a maintenant plus de condamnation {#Ro 8 :1}

Viens mon âme et réfléchis à ceci : Croyant en Jésus, tu es actuellement et effectivement déclarée non coupable ; tu es conduite hors de ta prison. Tu n’as plus de fers aux pieds comme une esclave enchaînée ; tu es délivrée maintenant des liens de la loi ; tu es libre du péché, et tu peux marcher au large. Comme un homme libre, le Sang du Sauveur t’a entièrement déchargé de ta dette. Tu as le droit maintenant de t’approcher du trône de Ton Père. Aucune flamme de vengeance ne peut t’effrayer maintenant. Il n’y a plus d’épée flamboyante car la justice ne peut frapper un innocent. Tes incapacités ont été enlevées. Tu étais autrefois incapable de voir la face de Ton Père mais tu peux la voir maintenant. Tu ne pouvais pas lui parler mais maintenant tu peux le faire avec assurance. Jadis il y avait la crainte de l’enfer pour toi mais plus aujourd’hui car comment y aurait-il un châtiment pour les non coupables ? Celui qui croit ne vient point à la condamnation et il ne peut être puni. Et plus que tout, les privilèges dont tu pouvais avoir joui comme si tu n’avais jamais péché sont tiens, maintenant que tu es justifié ! Toutes les bénédictions dont tu aurais pu bénéficier si tu avais gardé la loi, et plus, sont tiennes maintenant, parce que Christ les a gardées pour toi. Tout l’amour et l’acceptation de la parfaite obéissance peuvent être obtenus maintenant parce que Christ était parfaitement obéissant à cause de toi et t’a imputé cette obéissance et ses mérites, afin que tu puisses être excessivement riche en Lui, qui, à cause de toi, s’est fait extrêmement pauvre. Oh ! Comme elle est grande la dette d’amour et de reconnaissance que tu dois à ton Sauveur !

C’est si bon d’être accepté par toi,

Dirigé à chaque pas,

C’est si bon d’être accepté par toi,

C’est si bon parce que tu me comprends.

Categories: articles

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *