Méditation a la bonne heure 10 Juin

10 Juin

Je veille, et je suis comme l’oiseau solitaire sur un toit. ^

Psaume 102.8

Il arrive parfois au croyant d’être si tourmenté par ses difficultés que même le sommeil le fuit. Les pensées se bousculent alors à l’intérieur, comme dans un labyrinthe où l’issue semble impossible à trouver. Durant ces temps, le croyant trouve peu ou pas de compréhension parmi ses semblables ; il vit sa marche chrétienne un peu à l’écart, dans une espèce de solitude. Elle ne se vit cependant pas complètement seul, puisque le Seigneur est bien présent. C’est d’ailleurs l’occasion de prendre conscience de cette présence et de l’apprécier. « L’oiseau solitaire » est en effet « sur un toit », ce qui lui permet d’avoir de la perspective ! Si le Seigneur nous donne de vivre une telle situation, c’est probablement le moment de prendre du recul, de regarder au loin et enfin de reprendre un envol soutenu par la grâce de Dieu en Christ.

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*