Méditation a la bonne heure 11 juin

 11 juin

Autant l’orient est éloigné de l’occident, autant il éloigne de nous nos offenses.

Psaume 103.12

Avec le temps, le croyant voit le péché de plus en plus distinctement. De ce fait, il semble être encore très présent dans sa vie. Cela ne manque pas de le décourager, car il sait com­bien le péché est en horreur à l’Eternel et quel prix il coûta à Golgotha pour sauver le peuple de Dieu. Il est alors opportun de nous sou­venir de ce que notre texte dit d’une manière des plus explicite : à la croix, Christ a éloigné les croyants de leurs péchés, la distance entre l’orient et l’occident illustrant la séparation qui existe dorénavant entre eux. Il faut donc constamment nous rappeler ce fait ; quand la progression dans la grâce nous donne de voir le péché là où il n’était pas visible auparavant, souvenons-nous qu’en Christ il a été porté « hors de la porte » (Hébreux 13.12), loin de nous, afin de nous sanctifier.

 

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*