Méditation a la bonne heure 14 février

Il m’a semblé bon à moi aussi… de te l’exposer par écrit d’une manière suivie, excellent Théophile Luc 1.3

Dès le début de son évangile, Luc évoque les raisons qui l’ont poussé à écrire le récit des événements portant sur la venue de Christ. Il cherche en effet que soit reconnue la certitude des enseignements reçus (Luc 1.4). La lecture des Saintes Ecritures doit donc permettre d’avoir des certitudes en accord avec la volonté de Dieu. Chercher un appui pour la foi ailleurs que dans la Bible est proscrit (Proverbes 30.6) ; ceux qui enseignent autre chose démontrent leur nature sectaire. Voyez aussi à qui Luc s’adresse : à un certain Théophile, dont on ne connaît que le nom, mais sa signification peut se comprendre en substance comme « celui qui est attiré par Dieu » ou « l’ami de Dieu ». Puis-je en ce sens être reconnu comme un « Théophile » ?

Categories: articles

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This