Méditation à la bonne heure 2 mai

2 mai

 Tu aimes la justice et tu détes­tes la méchanceté : c’est pour­quoi, ô Dieu, ton Dieu t’a oint d’une huile de joie, par privilège sur tes compagnons.

Psaume 45.8

Les royaumes qui se succèdent sur cette terre sont tous des royaumes où le règne est, avec plus ou moins d’intensité, celui de l’in­justice et de la méchanceté. Le croyant ne peut pas se sentir dans son élément en un tel lieu. C’est pourquoi, le « chant d’amour » de ce psaume oriente ses regards vers le roi des rois, le Seigneur Jésus-Christ. Son règne est un règne d’une justice parfaite et d’une bonté sans mesure. Par l’huile de joie du Saint-Esprit, il applique ce règne au cœur du croyant. La justice de Christ étant mise sur son compte, le chrétien désire vivre d’une façon juste. Au bénéfice de la bonté de Dieu, il désire en user envers les autres. La justice et la bonté divines s’étant rencontrées à la croix, c’est aussi là que je trouverai ma joie.

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*