méditation à la bonne heure 27 avril

27 avril

Seigneur! tout mon désir est devant toi, et mon soupir ne t’est pas caché.

Psaume 38.10

Sous l’impulsion du Saint-Esprit, le pé­cheur repentant reconnaît la folie de son pé­ché. Il est la raison pour laquelle le croyant est abattu, comme sans force et découragé. Dans toute sa misère, il vient au pied de la croix et parfois, sans pouvoir prononcer un mot, juste en gémissant et en soupirant, il répand son cœur devant l’Eternel Dieu, son Dieu en Jésus- Christ. Impossible d’effacer soi-même son pé­ché; il faut juste au pécheur implorer la grâce, invoquer les vertus du sang de l’Agneau divin pour bénéficier de la réconciliation avec Dieu. Le lumignon de la vie dans l’âme du croyant expose alors son désir devant le trône de la grâce. C’est elle qui a suscité ce désir et c’est encore elle qui le satisfera. Béni soit le Dieu de toute grâce pour l’œuvre profonde et efficace qu’il accomplit par son Esprit en moi!

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*