Pour chaque jour 14 février

L’Éternel met son plaisir en toi. Es. 62. 4

EST-IL possible que Dieu trouve son plaisir dans des créatures si pauvres, si dépravées, si indignes ? Oui, l’amour infini de Dieu nous est acquis dès l’éternité ; à cause de cet amour, il a livré son Fils unique à la mort, il nous a envoyé son Saint-Esprit, et il nous a donné par sa grâce une bonne espérance. Ecoutez l’apôtre : « Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, par son grand amour dont il nous a aimés, lorsque nous étions morts dans nos fautes, nous a vivifiés ensemble avec Christ, par la grâce duquel vous êtes sauvés. » Jéhova nous voit en Jésus : Comme il l’a aimé, il nous a aussi aimés.

Chaque chrétien, sa foi fût-elle faible, ses craintes nombreuses, sa corruption profonde, ses tentations cruelles, chaque chrétien peut se dire que Dieu met en lui son plaisir. Essayons de passer cette journée et tous les jours de notre vie dans cette pensée. Croyons que nous sommes les objets de. amour de notre Dieu et que nous lui appartenons à toujours. Quel incomparable privilège ! Quelle source de consolation, de sainteté et d’amour ! Les anges mêmes ont moins de sujets de reconnaissance que nous.

Categories: articles

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *