Pour chaque jour 9 novembre

Mon fils, va et travaille aujourd’hui dans ma vigne. Mat. 21. 28

TOUS les hommes sont les enfants de Dieu par le fait de leur création, mais les croyants le sont encore par la régénération. Ils sont nés de Dieu et ont été adoptés par lui. La volonté du Seigneur n’est pas que ses enfants restent inoccupés ; il dit à chacun d’eux : « Mon fils, va et travaille. » C’est là l’ordre d’un Père ; il est affectueux et plein d’autorité. Nous devons travailler pour sa gloire et pour le bien de nos frères et nous amasser des trésors dans le ciel.

Travailler pour Dieu est à la fois un avantage et un bonheur. Il a du travail pour tous dans sa vigne : Il emploie les uns à la planter, d’autres à l’arroser, d’autres à la nettoyer, d’autres enfin à la garder. Il nous dit : Travaille aujourd’hui, aujour­d’hui pendant qu’il fait jour, pendant que je te donne la force et l’occasion de le faire. La journée la plus longue n’est qu’un court espace de temps ; qui sait combien durera celle de votre vie ? L’avez- vous jusqu’ici employée activement pour Dieu, ou êtes-vous resté oisif ? Allez travailler dans la vigne de l’Éternel. Ne vous découragez pas, faites ce que vous pouvez ; regardez à Dieu, il vous donnera les capacités, les occasions, le succès.


Categories: articles

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Share This