Promesses Quotidiennes 18 octobre

Ceux qui sèment avec larmes moissonneront avec chant de triomphe. {#Ps 126 :5}

Les saisons humides sont favorables aux semailles, un sol trop sec leur étant nuisible. La semence répandue dans les larmes d’une grande angoisse lèvera d’autant plus vite, et le sel des larmes de la prière lui donnera une saveur qui la préservera de la corruption. La vérité prononcée avec un profond sérieux a doublé force. Au lieu donc d’arrêter nos semailles à cause de nos peines, redoublons nos efforts car c’est la saison propice.

Notre semence céleste ne peut pas être jetée en riant. Une tristesse et une angoisse profondes pour les âmes sont un accompagnement de l’enseignement sacré plus profitable que tout ce qui sera dit avec légèreté. Nous avons entendu parler d’hommes partant pour la guerre le cœur gai, et qui ont été battus ; il en est en général de même de ceux qui sèment de cette manière.

Ne t’inquiète dons pas, si c’est en pleurant que tu portes la semence, mais continue à la répandre, car tu as la promesse de revenir avec un cri de joie. Bientôt tu moissonneras. Toi-même, tu verras le résultat de ton travail. La mesure que tu recueilleras sera si abondante que ta joie en débordera aussi et te dédommagera de la maigre récolte, produit d’un travail qui ne t’aurait rien coûté. Si dans tes yeux perlent les larmes argentées, pense à la moisson dorée. Supporte bravement les épreuves et les désappointements ; le jour où tu verras tes gerbes sera pour toi une ample récompense.

Categories: articles

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This