Témoignages

Prière d’un enfant

Tout au long des sombres années de la deuxième guerre mondiale, un garçon de moins de douze ans avait à cœur de prier chaque soir le Seigneur Jésus pour que tous les hommes de son quartier qui étaient au front, prisonniers ou dans des camps de travail, puissent revenir un jour à la maison.

Il ne choisissait pas les uns plutôt que les autres. Il priait pour tous ceux qu’il connaissait ou dont il avait entendu parler, sans s’inquiéter de savoir s’ils étaient des croyants ou non. Il pensait à eux parce qu’il avait appris que dans telle ou telle maison il manquait le mari ou le papa, et peu à peu sa liste s’était tristement allongée.

Il priait avec persévérance, et si le soir il s’était laissé gagner par le sommeil en énumérant tous les noms, il recommençait le lendemain matin.

À la fin de la guerre, tous les hommes qui avaient fait l’objet de la prière de l’enfant revin­rent sains et saufs. Ils racontèrent autour d’eux les épisodes de leur exil. La plupart avaient traversé des situations dont ils ne pensaient pas revenir, des circonstances dramatiques auxquelles peu de leurs camarades avaient échappé. Ils n’ont jamais su qu’un enfant avait prié pour eux. Seul celui-ci apprit par cette expérience que le Seigneur écoute la prière de la foi. Pour lui ce fut assurément une grande leçon dont il se souvint toute sa vie.

Semence du 11 avril 2018